Projet de création du demi-échangeur La Virginie

Les objectifs du projet de demi-échangeur La Virginie
Demi-échangeur La Virginie : je donne mon avis en ligne
Jeudi 29 avril : venez rencontrer l’équipe du projet de création du demi-échangeur La Virginie !
Les mercredis 5 et 12 mai : venez rencontrer l’équipe du projet de création du demi-échangeur La Virginie !
Mardi 18 mai : venez rencontrer l’équipe du projet de création du demi-échangeur La Virginie !
Jeudi 27 mai : dernier rendez-vous en mairie avec l'équipe du projet de création du demi-échangeur La Virginie !
La concertation réglementaire du projet La Virginie est terminée !
Introduction

PRÉSENTATION

Le projet de création du demi-échangeur La Virginie consiste à créer deux bretelles pour sortir ou entrer sur l’autoroute A64 depuis et vers Pau.
Situé entre l’échangeur de Salies-de-Béarn (n°7) et celui d’Orthez (n°8), il se déploie sur la partie ouest du territoire de la commune d’Orthez-Sainte-Suzanne. Cet aménagement va permettre d’éviter la traversée du centre-ville d’Orthez-Sainte-Suzanne et ainsi d’améliorer le cadre de vie des riverains, et de sécuriser la traversée du cœur de ville. En tant que concessionnaire de l’autoroute A64, VINCI Autoroutes assure la maîtrise d’ouvrage de ce projet, cofinancé par l’État, le Département des Pyrénées-Atlantiques, la Communauté de communes de Lacq-Orthez et la commune d’Orthez-Sainte-Suzanne.

A64 - Demi échangeur La Virginie - Plan situation

Les objectifs du projet 

Le projet de création du demi-échangeur La Virginie vise 3 objectifs :

  • faciliter l’accès à l’autoroute A64 depuis et vers Pau ;
  • améliorer la sécurité et le cadre de vie ;
  • soutenir l’attractivité des territoires ;

Le calendrier prévisionnel 

A64 Demi échangeur La Virginie Calendrier

 

Chiffres clés

 communes concernées

1 commune concernée
par l’implantation du projet :
Orthez-Sainte-Suzanne

1 nouveau demi-échangeur

1 nouveau demi-échangeur
pour les déplacements depuis et vers Pau

 véhicules par jour

4 800 véhicules/jour
dont 350 poids lourds emprunteront le ½ échangeur à la mise en service

 investissement

9 M€ HT
d’investissement cofinancé dans le cadre du Plan d‘investissement autoroutier

Bloc libre

LA CONCERTATION RÉGLEMENTAIRE EST TERMINÉE, LE DIALOGUE SE POURSUIT

 

Entre le 27 avril et le 31 mai 2021, plus de 240 contributions ont été recueillies durant la concertation menée au titre de l’article L 103-2 du Code de l’urbanisme.

Le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, Le Département des Pyrénées-Atlantiques, la Communauté de communes Lacq-Orthez, la commune d'Orthez-Sainte-Suzanne et VINCI Autoroutes tiennent à remercier l’ensemble des participants. Ces échanges sont riches en enseignements et vont permettre de poursuivre les études en tenant compte des expressions locales et d’élaborer un projet au bénéfice de tout un territoire.
 
Au regard de la réussite du module d’expression ouvert sur le site internet durant la concertation (plus de 160 contributionsMoments d'accueil proviennent de cet outil), afin de permettre un dialogue continu, VINCI Autoroutes a décidé de laisser cet outil fonctionnel pour que chacun puisse continuer de s’exprimer et d’interroger le maître d’ouvrage tout au long du processus d’étude.

Continuez à vous exprimer ou poser des questions au maître d’ouvrage via l’espace d’expression ci-dessous

 

demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
demi echangeur Virginie
Partenaires et cofinanceurs
partenaires et cofinanceurs

 

EXPRIMEZ-VOUS

Les derniers avis

André, ORTHEZ - le 30/05/2021 - 09:08
Avis favorable au Projet qui limitera le trafic PL dans l'agglomération
Le scénario 2 semble moins pénalisant pour les riverains notamment l'ADAPEI et secteur Lahitte à l'exception de la ferme Campagne avec la bretelle de raccordement au giratoire. Des dispositions devront être prises pour limiter les nuisances pour cette propriété
Le schéma ne fait pas apparaitre les conditions de raccordement du chemin de Marsaou qui désert le quartier Castétarbe, ce raccordement à la 817 doit être maintenu et sécurisé, il permettra aussi aux habitants du quartier d'emprunter l'64 par ce demi échangeur.
Anonyme, le 30/05/2021 - 09:00
Je pense que le scenario n°1 est le plus simple à réaliser.
Anonyme, le 24/05/2021 - 21:45
Ce projet est fait pour la l'amélioration de la qualité de vie des habitants du centre ville, au détriment des habitants ruraux.
Le scénario n° 2 impacte trop les habitations. La bretelle passe très près de notre maison.
Cela va impliquer des nuisances sonores, visuelles, pollution de l'air, pollution lumineuse. Il sera impossible de profiter de l'extérieur. Nous avions un projet touristique (location) qui est maintenant impossible à réaliser, car personne ne viendra prendre ses vacances près d'une bretelle où 4800 véhicules/jour circuleront. La maison, après estimation par une agence perd 30000 à 40000€.
Il y a beaucoup de cyclistes qui empruntent la RD 817 et le carrefour (qui va devenir un rond point). Une piste cyclable est elle prévue pour la sécurité de ces cyclistes ?
La sortie du chemin Marssaou va être dangereuse - traversée de la RD 817 très compliquée - risque d'accidents.
Quelle compensation auront les riverains ? Qu'est il prévu pour la protection de ces riverains ? pour qu'ils puissent continuer à vivre en toute tranquillité et sécurité.
En ce qui concerne l'information, les habitants du quartier concerné, n'ont à ce jour (24 mai 2021) pas tous eu l'information dans la boîte aux lettres.
Erreur ou calcul ?
Anonyme, le 20/05/2021 - 20:38
Le projet de l’échangeur La Virginie est un très bon projet pour vie quotidienne de ceux qui habitent dans le coin d’orthez sa évite d’être dans les bouchons selon où on habite ,pour le trafic de poids lourds sa serait un bon point.
Anonyme, le 20/05/2021 - 18:38
Je trouve que cela serait un plus pour les automobilistes. Car traverser le centre ville pour se diriger vers l'autoroute est impossible. Camions, semi remorque autour du rond point de la clinique Labat à partir de 16h est impossible. Des embouteillages qui s'étalent , d'où une perte de temps, et des encombrements.