Les avis récoltés sur le projet d'échangeur A641/RD817

Vous aussi exprimez-vous,
Votre avis compte
Anonyme, le 25/03/2022 - 23:51
Bonjour,
Ce projet de bretelle autoroutière est d'un autre age.
L'époque de la voiture individuelle est révolue. Le pétrole coute de plus en plus cher et la population du bassin Plois ne sera bientôt plus en mesure de s'offrir des trajets quotidien en voiture individuelle.
Étant donné le budget colossal de ce projet, cet argent serait bien mieux employé à aménager des liaisons cyclables sécurisées entre les villages péri urbains et le centre de Pau. Cet argent pourrait aussi bénéficier au renforcement du cadencement des lignes de transport urbaines Idelis et interurbaines de la région Nouvelle Aquitaine.
Il serait plus opportun de créer des Parking relais bien placé au abords des axes pénétrants en lieu et place de cette bretelle d'autoroute.
Vous n’êtes pas sans connaitre les études qui prouvent que plus l'on créait de route, plus les voitures affluent. Un bien mauvais timing quand on sait qu'en 2025 l'agglomération Paloise devra passer en Zone a Faible Emission.
Au moment ou le prix des carburants n'ont jamais été aussi cher, ce projet est obsolète avant même de sortir de terre.
En conclusion, je pense que ce projet n'est pas utile, apportera plus de nuisance et va couter cher aux contribuables du département et de l'agglomération.
Anonyme, le 25/03/2022 - 22:29
Bonjour,
je suis née à Pau en 94 et je suis de retour sur le territoire palois pour mon travail et ma famille depuis fin 2018. J'ai toujours aimé et aime encore beaucoup cette commune pour son charme "de petite ville entourer de nature béarnaise".
Mon métier me demande de me déplacer au quotidien sur toute l'agglomération paloise et même légèrement au delà. La nécessité d'un échangeur en plus aux abords de Morlaas ne s'est jamais fait sentir dans mon quotidien professionnel pourtant, j'effectue plusieurs fois par semaine le trajet de Pau-Nord à Gomer.
Il me semble que nous sommes à un moment crucial où l'humain se doit de faire des choix en pleine conscience, pour lui et pour son environnement.
L'argent publique se doit de servir les citoyens/habitants d'une agglomération, la volonté du toujours plus et encore plus vite ne devrait pas être le leitmotiv de demain. Nous nous devons, pour le futur et pour nos enfants, de nous engager à faire des choix qui tendent vers une harmonie avec la nature et non une volonté de croissance insatiable. En faisant passer un projet comme "la création d'un nouvel échangeur au nord-est de l'agglomération paloise" nous accepterions de financer un projet qui repousse la campagne et fait grandir la ville. Nous accepterions de recouvrir encore un peu plus de nature pour gagner quelques minutes.
La commune de Pau n'est pas Bordeaux, l'A64 n'est pas une rocade sur laquelle il est nécessaire de faire naître des échangeurs tous les 5km.
Merci de m'avoir lu, j'espère que vous aurez entendu ma voix.
Cordialement,
Bonne réflexion.
Anonyme, le 25/03/2022 - 21:06
Le fait que soit envisagée une fermeture de la circulation sur le Cami salie et dc une déviation de la circulation sur des CHEMINS parallèles afin de maintenir un accès à Pau pose un réel problème de densité de trafic. Je suis riveraine du chemin de mariouline et ne souhaite en aucun cas que devant chez moi cela devienne une zone de grand passage, avant tt pour la sécurité de mes enfants.
L'éventualité de tt dévier sur l'avenue du Béarn posera un fort problème de trafic également et privera tt simplement les habitants de sendets d'un accès direct au nord de Pau.
Coraline F., SENDETS, sendets - le 25/03/2022 - 19:34
Bonjour,
Je suis contre la fermeture du cami salié.
Habitante sur cette route et empruntant matin et soir celle-ci pour aller travailler ou accéder à Pau, je ne me vois pas faire le tour par Morlaàs ou route de Tarbes.
Le trafic est déjà bien chargé sur ces routes en plus aux heures de pointes.
Je ne suis pas sur que le projet entraine un flux supplémentaire de voiture sur cette route, ceux qui l'emprunte c'est pour aller sur Pau et peu de personne je pense l'emprunterons pour prendre l'autoroute.
Il y a aussi l'option de la laisser ouverte et si effet, il y a trop de trafic sur cette route et bien on peut envisager de la fermer mais au moins çà ne sera pas sur des suppositions.
Cordialement,
Anonyme, le 25/03/2022 - 19:28
Bonjour, je suis contre ce projet d'échangeur autoroutier.
Je trouve en effet dommageable qu'autant d'argent soit investi dans des infrastructures routières à l'heure où nous devrions réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Je trouve l'enjeu climatique d'une telle importance que nous devrions plutôt consacrer la majeure partie des budgets à développer les infrastructures qui permettent de se passer de voitures/transports routiers : meilleur réseau de transports en commun en ville (avec plus d'horaires de passages), réseau maillé de pistes cyclables, reporter les échanges de marchandises sur le réseau ferré.
Je trouve aussi qu'un tel projet aggraverait la fragmentation écopaysagère.
Stéphane C., SENDETS, sendets - le 25/03/2022 - 19:25
Quelle est l'utilité réelle de ce projet ?
Cela ne va en aucun cas fluidifier la circulation,
Outre les nuisances que cela va apporter aux habitants de sendets, que ce soit pendant la longue durée des travaux que par la circulation intense que cela va créer, nous serons à contre sens de la tendance actuelle qui vise à moins polluer.
Je suis bien évidement contre ce projet qui est une aberration et dont l'utilité est loin d'être prouvée ...
Association Pau à vélo, PAU, Pau - le 25/03/2022 - 19:24
L'association Pau à Vélo s'oppose à ce projet d'échangeur.

Le budget de 23 millions d'euros qui lui est alloué dans le cadre du PDU de l'agglo serait bien mieux placé dans des projets aux services des mobilités alternatives à la voiture. Par exemple, l'existence d'une liaison cyclable sûre et sécurisée entre Pau et Morlaas fait cruellement défaut. Il est regrettable que la communauté d'agglomération semble apte à trouver des financements aussi importants pour ce type de projet, mais pas pour un véritable réseau cyclable, notamment un réseau express vélo de qualité. A titre de comparaison le budget du réseau cyclable sur l'agglomération est d'à peine plus de 2 millions d'euros dans le PDU, soit dix fois moins que celui de l'échangeur.

Ce projet d'échangeur ne fait que permettre d'augmenter les distances et les vitesses parcourues en voiture ou en camion, donc l'étalement urbain et la pollution. Faciliter la circulation en voiture ou en camion ne peut pas contribuer à réduire l'utilisation de ces modes de transport.
Les défis du changement climatique, de la pollution, de la sédentarités sont incontournables et rendent caduque voir criminel ce projet d'un autre âge, qui va à rebours d'une transition urgente de nos modes de déplacement, et semble ignorer les derniers rapports du GIEC, les accords de Paris, mais aussi les objectifs du PDU qui sont de réduire la part modale de la voiture dans les déplacements (passer de 70% des déplacements aujourd'hui à 50% en 2030). Afin d'augmenter la qualité de vie des habitants de l'agglomération tout en répondant aux défis des temps présents, le projet d'échangeur doit être annulé, et son budget doit être investit dans des infrastructures qui favorisent réellement un changement des modes de déplacement (comme par exemple un véritable réseau cyclable, ou la création de zones piétonnes dans les centre-bourg).

L'association Pau à Vélo
Frédéric Anne-Marie R., SENDETS, Sendets - le 25/03/2022 - 17:43
Nous sommes plutôt favorable à la "piétonnisation" du Cami Salié, A CONDITION qu'on nous offre une autre alternative pour rejoindre le nord-est de Pau (et donc le nouvel échangeur). Cette alternative pourrait se trouver dans la réhabilitation, l'élargissement et la remise en circulation du chemin de Mariouline, qu'on pouvait encore emprunter il y a à peine 4 ans. Nous sommes bien conscients que cela représenterait un coût énorme pour la commune. Peut être que des négociations avec la société d'autoroute, le département, la région et l'état permettraient la prise en charge par ses derniers de cette charge financière.
Dans le cas contraire, la pietonnisation du Cami Salié n'est pas envisageable car elle pénalisera beaucoup les Sendetsois qui devront faire des km supplémentaires pour rejoindre l'entrée nord-est de Pau.
Michel L., GAN, Gan - le 25/03/2022 - 17:31
1) Plutôt qu’une comparaison en bonne et due forme des 2 variantes (sur la base des trafics, des coûts et des impacts), l’identification de la variante préférentielle – en page 21 du dossier - repose sur des éléments qualitatifs et contestables.
- Comment peut-on affirmer que cela permet de soulager le trafic sur les 2 principaux axes routiers quand le trafic reste plus élevé sur la route de Morlaàs (20000 en 2025 et 22100 en 2045) que sur la rocade (17000 en 2025 et 18800 en 2045) d'après des chiffres fournis oralement par Vinci lors de la présentation et que cela oblige à réaliser en plus un passage en dénivelé au giratoire Nobel ?
- Il est vrai que le tissu urbain est moins dense au débouché de l’échangeur au sud de la A 64 mais il n’est pas vrai que les pôles d’activité du Nord-Est soient rapidement accessibles. Ceci n’est pas vrai dans le cas de la ZA de Berlanne : il faudra parcourir 2km en empruntant la route de Morlaàs, saturée, pour rejoindre l’autoroute alors qu’une bretelle directe de 350m suffirait si la variante nord était choisie. Qu’en pensent Amazon et Chronopost implantés sur la ZA de Berlanne ?
- Il est écrit que l’échangeur au sud de la A 64 se développe sur une zone en friche - ce qui est favorable à une opération immobilière d’ampleur ? – mais comment prend-on en compte la situation des gens du voyage très affectée par cette implantation ? Et comment règle-t-on le cas du Cami Salié Est ? S’il est fermé à toute circulation, le trafic va se reporter sur l’avenue du Béarn à Idron. Dans le cas contraire l’activité sur cet axe va croître fortement et la situation des riverains devenir invivable.
2) Au total, on nous présente un dossier pauvre et totalement insuffisant pour justifier la variante préférentielle, mais était-ce possible au regard de données objectives ? Est-ce ainsi que l’on pense berner les citoyen(ne)s avec des consultations qui n’en sont pas ?
3) Demander la gratuité du péage entre les échangeurs Ouest (Lescar) et Est de Pau.
4) Quel type de poste de péage est envisagé ? entièrement automatique ?
Camille C., BILLERE, Billère - le 25/03/2022 - 16:36
Madame, Monsieur,

Tout projet ayant pour but de faciliter les mobilités motorisées aux énergies fossiles va dans le sens contraire de nos engagements internationaux (accord de Paris), nationaux et locaux (PCAET, PDU...) en matière de lutte contre le réchauffement climatique, en ne faisant qu'augmenter les émissions de gaz à effet de serre ainsi que notre dépendance à ces mobilités motorisées, pour nous amener vers un monde invivable. A cela s'ajoutent des conséquences sanitaires liées aux émissions de particules, aux émissions de bruit ou encore à l'encouragement de la sédentarité.

En parallèle de ces effets climatiques et sanitaires néfastes, la destruction d'habitat inévitablement conséquente à l'opération constituera une atteinte à la biodiversité que je ne saurais estimer.

Pour terminer, ma toute petite expérience de la chose m'amène à croire que l'imperméabilisation des sols ne sera pas compensée de manière satisfaisante par la maîtrise d'ouvrage...

Je n'ai hélas pas eu le temps de parcourir l'étude d'impact mais mon petit doigt me dit qu'il n'y sera rien trouvé de convaincant.

Comptez sur moi pour porter plainte prochainement.

Bisous !
Carine - test - ven 13/11/2020 - 15:53
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent odio nunc, ullamcorper ac auctor vitae, dapibus id neque. Etiam quis pretium est. Duis dapibus malesuada mi, eget vestibulum dui interdum id. Quisque ut nisi rutrum, fermentum est non, vestibulum ipsum. Donec nec porttitor lacus. Vivamus elementum non justo auctor euismod. Proin nec aliquam ex, quis congue lorem. Pellentesque dictum elit ac nulla facilisis blandit id sed mi.

Quisque pulvinar molestie justo eget pulvinar. Aenean nec odio vehicula, lobortis felis nec, feugiat est. Integer vehicula dolor a augue suscipit, et blandit ex pulvinar. Vestibulum eget ipsum sit amet nisi volutpat varius volutpat ut turpis. Donec cursus dui at viverra mollis. Nam molestie bibendum nulla eget fermentum. Quisque a est enim. Curabitur vehicula accumsan ex eget pretium. Mauris accumsan ante ac turpis auctor volutpat.

Etiam gravida viverra enim et auctor. Nunc commodo eros augue, mollis molestie dolor pretium sed. Suspendisse euismod gravida dui. Curabitur venenatis mauris vel ultrices rutrum. Pellentesque maximus massa sit amet mi fringilla efficitur. Phasellus scelerisque hendrerit arcu ut tempus. Donec at faucibus elit.
Bonnie - Toulouse - ven 13/11/2020 - 15:58
Quisque quam felis, sollicitudin eget accumsan id, facilisis eget libero. Duis at nisi rhoncus, consectetur eros ut, ultricies lacus. Etiam id ligula congue, imperdiet elit bibendum, ornare ante. Nullam eu faucibus augue, non ornare ligula. Curabitur pellentesque risus eget libero euismod, a semper velit aliquet. Suspendisse eu elit posuere, sagittis nunc id, luctus erat. Praesent ut justo commodo erat posuere bibendum vitae ut sem. Sed vel rhoncus nisl. Duis quis porta ante. Fusce nibh mauris, ultricies sit amet hendrerit eu, tempus ac mi. Sed neque ante, finibus vel consequat id, bibendum vitae mauris. Sed sagittis iaculis enim laoreet auctor. Fusce varius fermentum risus ac eleifend. Proin in gravida eros.
Hubert - Toulouse - ven 13/11/2020 - 16:04
Test test
Romane - 150 rue Nicolas Louis Vauquelin - ven 13/11/2020 - 16:05
Test avis
Romane - 150 rue Nicolas Louis Vauquelin - ven 13/11/2020 - 16:05
Test anonyme
Romane Seeberger - 150 rue Nicolas Louis Vauquelin - ven 13/11/2020 - 16:06
Test privé
Test - 150 rue Nicolas Louis Vauquelin - ven 13/11/2020 - 16:21
Test anonyme 2
Romane Seeberger - 150 rue Nicolas Louis Vauquelin - ven 13/11/2020 - 16:25
Test anonyme 3
Martin - Toulouse - ven 13/11/2020 - 17:49
Quisque quam felis, sollicitudin eget accumsan id, facilisis eget libero. Duis at nisi rhoncus, consectetur eros ut, ultricies lacus. Etiam id ligula congue, imperdiet elit bibendum, ornare ante. Nullam eu faucibus augue, non ornare ligula. Curabitur pellentesque risus eget libero euismod, a semper velit aliquet. Suspendisse eu elit posuere, sagittis nunc id, luctus erat. Praesent ut justo commodo erat posuere bibendum vitae ut sem. Sed vel rhoncus nisl. Duis quis porta ante. Fusce nibh mauris, ultricies sit amet hendrerit eu, tempus ac mi. Sed neque ante, finibus vel consequat id, bibendum vitae mauris. Sed sagittis iaculis enim laoreet auctor. Fusce varius fermentum risus ac eleifend. Proin in gravida eros.
VIRRET - Urt - ven 13/11/2020 - 17:53
Quisque quam felis, sollicitudin eget accumsan id, facilisis eget libero. Duis at nisi rhoncus, consectetur eros ut, ultricies lacus. Etiam id ligula congue, imperdiet elit bibendum, ornare ante. Nullam eu faucibus augue, non ornare ligula. Curabitur pellentesque risus eget libero euismod, a semper velit aliquet. Suspendisse eu elit posuere, sagittis nunc id, luctus erat. Praesent ut justo commodo erat posuere bibendum vitae ut sem. Sed vel rhoncus nisl. Duis quis porta ante. Fusce nibh mauris, ultricies sit amet hendrerit eu, tempus ac mi. Sed neque ante, finibus vel consequat id, bibendum vitae mauris. Sed sagittis iaculis enim laoreet auctor. Fusce varius fermentum risus ac eleifend. Proin in gravida eros.